Jeune public

Une belle et une bête - La véritable histoire

Durée 1h
Tout public
Jeu Marion GUILLOUX
Charles MEILLAT
Julien DERVAUX
Joaquim PAVY
& Camille VOYENNE
Écriture Marion GUILLOUX
Musique Joaquim PAVY

Il était une fois une partie du monde qui avait peur de l’inconnu, de ce qu’il ne reconnaissait pas comme sien, comme semblable, comme proche de sa vérité (ce qu’il croit être sa vérité).

Une partie du monde qui, pour unique défense, se barricade derrière une montagne de peurs, la cultive, l’ingurgite, l’enfante et la transmet aux générations futures. Peur en tout genre.

Peur de l’autre et de sa couleur, peur du métissage, peur de perdre son essence gauloise (mais au fait qu’est-ce que cela signifie être gaulois au 21 ème siècle?), peur des croyances différentes, peur d’une autre façon de concevoir la vie, peur de la peur...

Voici donc l’histoire de Margot, jeune fille rêveuse qui, un soir de bal du lycée, fuit vers le Jardin Botanique et tombe sur un jeune homme que tout le monde dans la petite ville de Val de Rose surnomme: «La Bête». A partir de cette nuit-là, son destin sera irrémédiablement transformé. Découvrant l’amour, elle se retrouvera confrontée aux préjugés des gens et à leurs peurs dangereuses et mortifères. Ce texte est une ôde à la rencontre, à l’altérité et questionne les limites de ce que l’on appelle aujourd’hui «la perfection».

Comme disait Victor Hugo: « Aucune grâce extérieure n’est complète si la beauté intérieure ne la vivifie. La beauté de l’âme se répand comme une lumière mystérieuse sur la beauté du corps.»

Ce conte est un message d’amour lancé haut dans le ciel contre l’obscurantisme, la haine, le racisme.