Danse

Visseuse électrique en promotion

Durée 30 min
Chorégraphie Flora GAUDIN

Assistante à la chorégraphie Mathilde RANCE
Composition musicale et interprétation sur acousmonium Paul RAMAGE
Interprètes Maris ALBERT, Eve BOUCHELOT, Flora GAUDIN, Gennaro LAURO et Hugues RONDEPIERRE
 
Un « petit peuple » se faufile, s’entrechoque au cœur d’un orchestre de hauts parleurs. Dans une effusion de sons, les chemins des corps sont aussi précis que contraints. Entrelacs et lignes de fuite, danseurs et musique épuisent la forme et c’est peut-être au moment où elle se meurt que l’on commence à imaginer. Visseuse est la promotion électrique d’un repeuplement intérieur.
 
Il y a aussi se texte écrit par  Emmanuelle Mougne : « La musique et les corps évoquent les machines qui les gouvernent ou qu’ils sont devenus, corps outil autant que corps ouvrier. Les gestes s’ajustent les uns aux autres. La musique et la danse symbiotiques s’allient dans l’aliénation, peu à peu pourtant c’est à une forme d’ouverture à laquelle on assiste. L’espace vibratoire s’étend, quelque chose s’ouvre, se met à vivre et palpiter. Des lignes de fuite émergent et l’espace de l’animalité devient un lieu intérieur. »